Un pas de plus

13/12/2013 à 10h14

Hier, nous siégions en la Baronnie, aujourd'hui, à Sainte-Croix, nous avons brisé quelques rêves, (ou illusions) demain, où serons-nous?

Que ferons-nous?

Que mangerons-nous?

Le futur est en cours de création, qu'avons-nous envie d'y être, où voulons-nous nous rendre, que voulons nous entreprendre, ... que voudrais-tu manger? (comme dirait une certaine Chouchette du passé)

La vie nous appartient et nous ne sommes pas toujours sûrs de savoir ce que l'on souhaite en faire. C'est là, tout le problème de l'existence.

Commentaires () Commenter

La chieuse de voisine

20/07/2012 à 03h38

Il y en a des qui croient que la vie peut s'acheter et qu'on peut avoir des droits sur la création.

Ils ont raison. Avec la création, on a tous les droits. A commencer par celui qui dit que lorsque je frappe, le coup me revient.

Par contre pour ce qui est d'acheter la vie....

Si tu n'es pas capable de respecter les choix de ton conjoint, de ton animal, de ta maison, ... tu n'es pas digne de les recevoir.

Et pis c'est tout.

Qu'elle s'en aille chier avec ses chatons l'autre tarte. Lorsque j'aurais fini de sermonner le vent et qu'il commencera à lui revenir des bribes, elle saura à quel point elle aurait mieux fait de ne point écouter son orgueil.

Espèce de grosse merde incapable de subvenir à ses propres besoins et qui croit en plus pouvoir guider autrui sur le chemin.

Tu suces l'énergie de tous les jeunes que tu croises. Moi, je vais me faire ton âme.

Serge n'est encore pas revenu du contre-coup de ses médisances à notre égard que tu recommences déjà et tu crois peut-être t'en tirer, simplette?

La vie, ça se respecte et ça ne se contrôle pas.

Je sais bien que tu n'es qu'une pauvre petite victime à ta maman. J'ai bien compris. Toi, t'as jamais rien fait. C'est toujours les autres.

Et en plus, tu ne comprends pas pourquoi ils ne t'encensent pas plus pour tout ce que tu fais pour eux.

Tu donnes sans cesses, mais tu oublies toujours de ne pas compter. Quand tu offres, c'est ton carnet de comptes qu'on voit au fond de tes yeux. Ton coeur, lui reste toujours bien caché.

Je suppose que toi-même ignore où il peut bien avoir disparu.

C'est tellement triste cette vie de faux amour qui ne te sert à rien.

T'es tellement aussi moche que ma mère.

Le pire dans tout ça, c'est qu'à cause d'elle, moi, je suis persuadé que je ne peux strictement rien faire pour t'aider à t'éveiller.

Si ce n'est te mettre le nez dans ta merde.

Dans les contes de fées, tu n'auras plus jamais la place de la princesse. A tout jamais tu seras l'affreux monstre qui garde le château où est retenu prisonnier l'amour.

La Grande Salope.

Commentaires () Commenter

Ma Femme

12/03/2012 à 21h15

Moi, ma Femme, elle est tellement...

Voilà, tu sais tout sur elle. Il n'y a strictement rien d'autre à ajouter. Elle est tellement tout. Et c'est tout.

Sinon, on peut parler d'un site sympa où je viens de passer quelques vacances.

www.allvisibility.net

Vraiment très chouette. Tellement que je me serais cru chez moi. On gueule, on s'engueule, on sème, on s'aime.

De la paix pour mon âme. Des réponses pour mon esprit. Et un peu d'usure pour mon pauvre vieux corps usé.

Le pauvre, le pauvre, le pauvre, ....

Le pauvre, mon corps, le pauvre. Tout ce qu'il a déjà du endurer pour m'amener jusqu'ici, ... et dire que je lui fous jamais la paix, à lui.

Ce n'est pas de sa faute à ma Femme, si parfois, elle ne sait pas tenir compte de certaines faces de mon immense personnalité. C'est juste que déjà moi-même....

Allez, les amis. Allez donc voir la triste réalité sur:

www.allvisibility.net

Mes douces rêveries d'ici, risquent de vous manquer très vite.

Je vous attends.

Revenez.

Commentaires () Commenter

L'Histoire d'une nana...

16/02/2012 à 00h58

C'est l'histoire d'une nana, qui se retrouve écartelée entre les dictats de la société et sa foi.

D'un côté, on attend d'elle qu'elle se comporte comme Monsieur et Madame tout le Monde, qu'elle travaille inutilement et qu'elle consomme, afin de fournir un petit rab de pouvoir à ceux qui en ont déjà un petit, beaucoup trop, qui ne leur suffit pas.

De l'autre, il y a son compagnon et leur fils qui réveillent, tout au fond d'elle, le souvenir d'un rêve de liberté, d'amour, de complétude, ....

En bref, c'est l'histoire d'une nana, comme il en existe des dizaines à l'heure actuelle, sauf que celle là, a décidé d'opter pour l'autre voie, ... celle de sa nature (divine) plutôt que celle de la normalité.

Cette nana, c'est Chouchette, mais ce peut aussi être toi, Lectrice Chérie.

Commentaires ( 1 ) Commenter

2012 II Le retour

04/02/2012 à 22h58

J'ai très, très souvent envie de me barrer. De fuir les humains et leur sottise. Mais, je reste là, à attendre, je ne sais quoi, à respecter le code de l'honneur divin, dont la plupart se foutent royalement, à tenter de partager la sublime vision du paradis que j'ai reçu en cadeau, ....
Tout ça pourquoi?
Tout ça pour quoi?
Partout, les gens gueulent qu'ils doivent payer, que le pognon a pris le dessus sur leurs vies, que sans argent, ils ne seraient plus rien, ... et quand tu tentes de leur offrir un bouquin leur expliquant où se situe le réel pouvoir, qui le détient, et comment le récupérer, tu n'en trouves qu'une ou deux à qui le refiler, parce que les autres ont trop peur pour seulement oser user de ton magnifique bulletin de commande.
Peur de quoi?
Va savoir. Ils doivent être persuadés, qu'il est impossible que quelqu'un puisse avoir envie de donner quoi que ce soit, alors qu'eux-même sont obnubilés par une seule et unique préoccupation, leur portefeuille, où bêtement ils croient encore avoir rangé leur pouvoir.
Et dire, qu'après ça, il s'en trouve encore pour me traiter d'avare.
C'est quand même le comble de la bêtise.


Est-ce que par hasard, le monde entier, en dehors de ma Famille, ne serait plus constitué que de fonctionnaires ou agents de l'oppressif esclavagiste Monsieur Possessif?
Sommes-nous les seuls à oser croire que l'on puisse faire autrement que le merdier actuel?


Pourtant ce serait tellement simple de remettre le peuple à la tête des nations. Il suffirait de générer un service des contributions, autonome et libertaire (dont le plan est tellement simple, que même un gars qui n'a jamais été instruit par les écoles officielles arrive à le deviner en même pas quelques semaines de réflexion.). Les stupides jeux de pouvoirs, l’aberrance des parties de partis, et les conneries politiques actuelles cesseraient immédiatement. Simplement en mettant d'accord les 99% de la population qui servent de faire-valoir aux plus nantis d'entre eux.

Affichons tous nos possessions et ainsi, nous pourrons enfin contempler où nous nous trouvons sur l'échelle sociale. Au centime près.

Pour ma part, j'ai choisi, plutôt que de subir. Je suis tout en bas. Je n'ai rien, mais je peux croire en ce que je veux. Je n'ai rien, mais je n'ai pas à faire semblant d'aimer qui que ce soit. Je n'ai rien, mais je suis libre. Je n'ai rien, mais je suis vivant.

Comment je fais pour partager une telle richesse, avec tous ces pauvres qui ne veulent rien de moi? Qui ne veulent rien de qui ne possède pas? Qui ne veulent rien de qui ne les asservit pas? Qui ne veulent surtout rien changer...?

Est-ce que la seule voie honorable consiste à jouir égoïstement de ma vie, de ma Femme et de mes enfants, en regardant l'Homme détruire la planète qui l'héberge et effacer toute trace de divinité en lui, sans réagir?

Je sais, je sais, je sais. Je devrais un peu plus croire en lui. Seulement, j'ai beau savoir qu'au fond, il porte aussi une parcelle du même plan du paradis, où que je regarde, on me montre qu'elle est enfouie, loin, bien loin des consciences.
Où que je regarde, l'Homme n'a de cesse de me jeter sa bêtise à la face.


C'est certainement de ma faute, aussi. Habiter en suisse. Un fonctionnaire pour trois habitants. Trois ou quatre règlements par habitants. Et moins d'une centaine de gars, comme moi, capable de penser sans avoir un juge sur le dos.


Avoir une Famille aussi merveilleuse que la mienne et parvenir à se sentir seul, ... faut croire que je suis aussi ... que les autres, au final.

Qui sait???

Commentaires () Commenter

2012

18/01/2012 à 16h27

Cette année commence fort, par la réalisation du projet Visibility.
L'idée, c'est de rendre public chacun de nos actes officiels, afin de démonter au mieux tous ces petits jeux de pouvoir qui plaisent tant à nos fonctionnaires.
Je crois vraiment que la vérité peut sauver la terre, le plus simplement du monde.
En chacun de nous se trouvent les ressources pour réparer n'importe quel dégât occasionné, jusqu'ici par notre infinie bêtise.
Et puis, de toute manière, si ça ne marche pas, j'essayerais autrement. Moi, depuis le 2 janvier, je suis devenu immortel.
C'est y pas beau la vie?
Si, si. C'est superbe, malgré tout ce que racontent les médias, dès que t'y crois, tu deviens cap de discerner de la beauté, dans n'importe quelle arme. Même si parfois, faut un peu chercher, tu y arrives.
Mais, là, faut que je te laisses, Léo s'est réveillé de sa sieste et vient me chercher pour m'amuser avec lui.

Commentaires () Commenter

Chouchou

31/12/2011 à 21h03

Ce que j'aime le plus chez Chouchette, c'est sa manière d'incarner parfaitement la femme idéale... pour sa douceur, comme pour son caractère un peu rentre-dedans... et pour tout les reste.... parfois même que je crie juste pour voir son joli visage se poser mille et une questions.... Qu'est ce que je l'aime ?

Commentaires () Commenter

J'étais venu sur terre...

24/12/2011 à 23h55

Ma "famille", l'école, l'état, la médecine et tous leurs loyaux systèmes, m'ont très bien appris à mourir.
Sylvia est arrivée, elle s'est mise à m'enseigner de vivre.
Léo est arrivé, il m'a instruit à la dégustation de la vie.
Linà va arriver et m'apporter l'immortalité.
Que peut-il encore bien m'arriver après tout ça?
Est-ce que je vais enfin pouvoir rencontrer un officiel qui ait l'air assez crédible pour que je ne me foute pas de sa gueule?

Mais, bon, c'est quand même bien naturel de se payer la tronche d'abruti de ceux qui osent encore représenter le peuple, l'état ou qui que se soit, à l'heure où on sait que chaque être humain est un menteur et un assassin en puissance.

Les officiels. ... AH! Tout un poème. Un triste poème, mais un poème quand même.

Qu'est-ce que je les aime tous ces juges de si bien savoir me rappeler à quel point cette humanité peut être sotte.

Ils m'aident à surtout ne point oublier Einstein, l'étoile numéro une de ma religion.

Enfin, ce soir. Des fois ça change.

Des fois, on se souvient de l'impermanence et des neufs autres lois universelles.

Comment font-ils pour ne pas se rendre compte combien ils sont fat de vouloir proclamer d'autres règles que les 10 lois de la création.

Comment font-ils pour ne pas se rendre compte que le code humain est inscrit en chacun de nous?

Comment font-ils pour ne pas comprendre que l'on a pas besoin qu'on nous dise quoi penser ni à quel militaire ou voleur on doit verser son argent?

Comment font-ils?

Ils se renient eux-même.

Ils souffrent.

Ils génèrent l'enfer, qui sans eux, ne saurait exister.

Commentaires () Commenter

Non, mais...

24/12/2011 à 20h54

Des fois, entre deux conneries que j'ai tout le temps d'écrire ici, je me marre un peu avec Chouchette, Robin et tous les autres qui squattent mon salon.
Comme chaque année, en pareille occasion, je me mets sur pause et j'admire la vie continuer sans moi.
C'est trop bon.
J'adore Noël.
Je suis pour le partage, quand il ressemble à ça.
Rester là, à se demander pour quoi!
N'exister que pour ça!
Sur vos balets de poussière animant vos chemin de croix.
Continuerons-nous longtemps à crucifier ceux qui oseront encore se proclamer vivants?
Restez là, à vous demander: de la faute à qui.
N'existez que pour ça.
Pleurez sur vos balais de magistrats.
Je continuerais à rire, au fond de moi.

Commentaires ( 1 ) Commenter

Réveillon

24/12/2011 à 20h14

Dire que pendant que d'autres s'en mettent plein la panse, ma Femme, elle, surveille ceux qu'elle a fiché grâce à Facebook.
Enfin, moi, je dis ça, mais j'avoue que je suis bien content de ne point y avoir ma tronche.
Sinon, il y en aurait des qui sauraient que je me fais tellement chier comme un vieux rat crevé le soir où tout le monde il est obligé de se faire chier en groupe, ..., tout seul, t'es condamné à passer pour un naze.

Commentaires () Commenter

A toi Chouchette

24/12/2011 à 20h04

Tu es la première de mes filles.
La première princesse à accéder au titre de Reine.
Quand tu voudras.
Je sais que tu es prête.
Merci Gladys, Merci Mme X, Merci tous les trouducs de la terre qui vont très bientôt se rendre compte qu'ils auraient mieux fait de se mettre à ton service plutôt que de vouloir t'esclavager comme des ... qu'ils sont.

Commentaires ( 1 ) Commenter

A toi mon frère

24/12/2011 à 20h02

La vérité, c'est que je n'ai jamais pu te sacquer. Je t'ai tout donné. Tout ce que j'ai pu. Tout ce que j'ai eu. Tout ce que j'ai rêvé. Tout. Et même le reste.
Pourtant, dans tous les mercis qui résonnent en mon coeur, il m'est impossible d'y retrouver ta si douce voix.
Peut-être que la jalousie suture mes oreilles.
Peut-être aussi que ton héritage bloque ta gorge.
Ce qui est sûr, c'est que jamais rien ne m'empêchera de t'aimer, comme je l'ai promis, penché sur ton berceau.
Mon petit frère, est le premier de mes enfants.
Léo est mon aîné, et pourtant, le petit frère de Lionel.
Pardonnez-moi, tous deux d'avoir passé ma vie à démonter l'idée de la Famille que les miens avaient galvaudé, avant que je ne m'en trouve d'autres.
Ceux du choix.
Ceux qui sont vraiment à moi. Qu'ils soient d'accord ou pas.
Les privilégiés. Ils sont tellement moins nombreux ceux qui m'incitent à les aimer que les autres.
Pourtant, ils sont tous mon frère et ma soeur.
Certains autres, ceux que j'ai choisi, sont mes fils et mes filles.
Telle est ma vision de la famille.
Nettement plus simple et réaliste que celle de mes vieux.
Amen.
Chouchette est revenue et je vais m'occuper d'elle plutôt que de ton âme. Ou de la mienne, si ça fait encore une différence pour toi. ... Dis-toi bien que si c'est le cas, tu vis dans un univers particulièrement étriqué. Le mien est nettement plus vaste.

Si tu ne me crois pas, viens voir.


Commentaires () Commenter

Voeux de Noël

24/12/2011 à 19h55

Si j'avais enfin déniché cette putain de lampe dans laquelle j'ai planqué mon génie, je formulerais le voeux d'éradiquer la mort, afin de montrer à mes frères et soeurs de peine, le vrai visage de celle qu'ils craignent et adulent tant.
Mon amie est belle.
Ma Femme l'est encore plus.
Que dire de mes enfants?

Commentaires () Commenter

Aide Sociale

21/12/2011 à 00h15

Lorsque le chômage n'a plus voulu soutenir Sylvia, ils l'ont envoyée s'adresser à la commune qui à son tour l'a dirigée vers l'assistante sociale de la vallée qui fait le pont avec le canton.

Cette dernière a bien expliqué à ma Belle, qu'elle ne pouvait tenir compte qu'elle avait à charge son mari, mais qu'elle devrait déduire de la misère allouée une participation pour lui au loyer.

Aujourd'hui, cette gougnafière prétend que je lui dois des comptes et se permet de se montrer d'une arrogance sans égal. Et ceci, même si je lui ai offert mon aide, pour tenter de mieux définir sa perception du verbe aider.

Quelle ingratitude!

Enfin, ne nous leurrons point. La plus à plaindre, c'est elle, le chien de garde de la commune. Elle ne se rend même pas compte qu'elle est utilisée par ces lâches menteurs qui n'osent pas répondre à mes courriers mais se croient obligés de me réclamer une attestation de l'assurance d'être malade et vont même jusqu'à prétendre que mes amis facteurs ne m'auraient point remis un de leurs recommandés.

Bande de nazes!

Je suis revenu de la mort, c'est pas pour me faire chier avec ce genre de conneries. Mon corps va mieux, et ce n'est certainement pas grâce à la sotte médecine officielle qui s'en met plein les fouilles avec tous ces moutons assurés obligés.

Commentaires () Commenter

Le marché de Noël

19/12/2011 à 00h04

Tous ceux qui n'ont pu assister au marché de Noël de Nax, ont vraiment loupé quelque chose.
L'étalage de Chouchette était magnifique, son sourire rayonnant, ....
Elle nous a fait passer un moment merveilleux.
Seule ombre au tableau, le vin chaud, je ne comprends pas pourquoi, de plus en plus, on confond ce divin breuvage avec de la Sangria. Rien n'est plus infecte que de voir des morceaux de fruits nager dans son verre de jus de raisin fermenté et porté à température, si ce n'est devoir avaler la pulpe de ces machins.

Commentaires () Commenter

Mon premier billet

07/12/2011 à 01h16

Et ben voilà. Je deviens comme Monsieur et Madame Tout le Monde. J'ai aussi mon blog.
J'espère que les Iphigénie* n'auront pas peur de venir me critiquer jusqu'ici. Ça mettra de l'ambiance.


*Prénom d'emprunt**

**Voir V & L du 5 crt.

Commentaires () Commenter